Adresse : Place Bessières -
BP 294 46009 Cahors Cedex
Tél. : 05 65 22 14 25

HORAIRES D'OUVERTURE
de 14h - 18h
toute l'année

Fermé le dimanche

musee-resistancecahors @wanadoo.fr
Accès aux handicapés rez-de-chaussée seulement.




































































Culture

Lieux d'expositions

Musée de la résistance de la déportation et de la libération du Lot

logoLe musée présente, sur trois niveaux, d'une façon didactique, la naissance et le développement de la Résistance dans le Lot et la participation des Lotois à l'épopée des Français Libres.

 

 

resistanceAu rez-de-chaussée :
Salle Emilien-Imbert, qui fut abattu par les Allemands à Cahors :
-« Les débuts de la Résistance »
-« La vie sous l'occupation »
-« Les maquis du Lot » et « La lutte armée » antérieure au 6 juin 1944 date du débarquement en Normandie, dans la salle Jean-Jacques-Chapou.

 

 

resistanceAu premier étage :
Salle Hélène-Metges, propriétaire du café du Midi, plaque tournante de la Résistance à Cahors, morte à Ravensbrück :
-« La Déportation »
-«La Répression» dans la salle Charles-Boizard..

 

 

 

resistanceAu deuxième étage :
Salle Jean-Brouel, officier tué à la Pointe de Grave :
-« La libération et les combats du Médoc jusqu'en Allemagne ». Salle Jacques-de-Lamaze, officier tué à Bir-Hakeim
-« La lutte des F.F.L de Brazzaville à Berlin».

 

 

 

resitanseDans chaque salle, les documents sont exposés sur des panneaux qui, comme les chapitres d'un livre, portent des titres qui résument leurs contenus. Plusieurs milliers d'études complémentaires sont à la disposition des visiteurs sur des volets tournants ou dans des tiroirs de petits classeurs muraux. Plus de 900 fiches portent les noms et les circonstances de la disparition des victimes lotoises. Les identités d'une cinquantaine d'autres sont encore inconnues.

 


De nombreux dons (costumes, armes, peintures, journaux, émetteurs-récepteurs, matériel militaire, maquettes d'avion...) viennent enrichir la présentation. Le musée possède trois antennes, à Figeac, Souillac et Saint-Céré. Une exposition fixe à Larnagol et trois expositions sont à la disposition des établissements scolaires et des collectivités sur la répression par la division Das Reich, l'antisémitisme, le rôle des Républicains Espagnols dans la Résistance. Depuis l'ouverture le 18 juin 1992 et jusqu'au 30 novembre 2007 le musée a reçu ou touché par son action 144 153 visiteurs de toutes nationalités.

L'entrée est gratuite. Pour les établissements scolaires et les collectivités, des visites guidées sont possibles le matin ou l'après-midi, sur rendez-vous.

Retour page précédente