>> Hôtel de Ville
Boulevard Gambetta
46000 CAHORS 
communication@ mairie-cahors.fr


Service proximité
Numéro vert 0 800 46 00 00

serviceproximite@mairie-cahors.fr



















 

 

 

 







Toutes les actualités

Retour à toutes les actualités

Les coccinelles en protectrices des végétaux



Le service Espaces Verts soucieux de diminuer l’utilisation des pesticides tout en maintenant des traitements contre les ravageurs, a suivi les évolutions, en prenant le parti d’étendre la lutte intégrée. Ce mode de traitement a d’abord été pratiqué à l’unité de production, dans les serres municipales pendant une dizaine d’années. Aujourd’hui, cette lutte biologique est développée en extérieur sur les parcs et jardins, ainsi que sur les arbres d’alignement. Les différents produits communément appelés auxiliaires utilisés à Cahors sont :
•          La coccinelle Adalia bipunctata, une coccinelle à deux points, indigène, prédatrice très utilisée contre l’invasion de pucerons.
•          Le chrysope Chrysoperla lucasina et carnea, aux yeux dorés, névroptère très vorace sur les ravageurs comme les pucerons, les tigres du platane, les aleurodes, etc.
•          Le Tigranem, à base de nématodes, est un bio contrôle utilisé pour diminuer la population de tigres du platane.
•          Le Trichogramme est un micro hyménoptère qui pond ses larves dans les œufs de la pyrale du buis
•          Les piège à phéromone, contre la pyrale du buis, ainsi que contre la mineuse du marronnier. Les phéromones attirent les papillons mâles dans les pièges, et limitent ainsi la reproduction.
Enfin, en concertation avec la Ligue de Protection des Oiseaux, les services ont posé des nichoirs pour les mésanges charbonnières qui luttent contre la chenille processionnaire.


Publié le 25/06/2018