>> Hôtel de Ville
Boulevard Gambetta
46000 CAHORS 
communication@ mairie-cahors.fr


Service proximité
Numéro vert 0 800 46 00 00

serviceproximite@mairie-cahors.fr



































































Toutes les actualités

Retour à toutes les actualités

Voeux aux personnalités



Monsieur le Préfet,
Mesdames et Messieurs les Parlementaires,
Monsieur le Président du Département,
Mesdames et Messieurs les Conseillers régionaux et départementaux,
Mesdames et Messieurs les Maires,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs les représentants du monde économique, social, culturel, médical et sportif,
Mesdames et Messieurs,
Chers amis,
Permettez-moi tout d'abord de vous remercier pour votre présence, nombreuse, à l'occasion de cette traditionnelle cérémonie des voeux.
C'est chaque année pour moi un réel plaisir que de partager avec vous ce qui va constituer le cadre de notre action.
Et d'action il sera toujours bel et bien question en 2018. Fidèle à mes engagements, je veillerai à concrétiser des projets, à franchir de nouvelles étapes, à faire évoluer la cité.
Mais qu'il s'agisse de préparer l'avenir ou d'apporter une réponse à votre quotidien, l'action locale ne saurait faire abstraction du contexte national et des tendances à l'oeuvre.
Ils pèsent ou du moins influent sur notre capacité à faire. Ils questionnent l'opportunité, les contours comme le rythme des projets.
La société a toujours été aux prises de profondes mutations. La civilisation a vécu toute une série d'innovations et de révolutions.
Elle a su les engendrer par son goût du progrès, des sauts techniques et technologiques, des évolutions de pratiques.
Du nomadisme à la sédentarité, de la sédentarité à la mobilité, de la chasse à l'élevage, de la pièce unique à la révolution industrielle, de la ruralité à l'urbanité, la société s'est transformée.
Chaque jour, elle appelle de nouveaux défis, rencontre de nouveaux enjeux, prépare des lendemains en rupture. C'est une preuve de la vie.
Mais mutation rime avec transition. Aussi riche en opportunités qu'elle soit, elle constitue souvent un espace de risques où l'adaptation des territoires, des activités et des hommes est décisive.
Sans prétention d'exhaustivité, je vois dans l'époque qui nous occupe, quatre principaux défis à relever :
La transition écologique d'abord. Affaire de sensibilité ou de génération, elle doit désormais être celle de l'humanité et de sa responsabilité à l'égard de ses descendants comme de la biodiversité.
Rien ni personne ne survivra à l'ancien paradigme. Hyperproductiviste, il correspond simplement à une étape de notre développement. Il ne s'agit pas de le renier, ni de le regretter. Il s'agit désormais de le dépasser.
En matière de production, de déplacement, de logements, un mix énergétique plus équilibré, plus sobre, plus vertueux doit s'imposer.
Il doit accompagner l'idée selon laquelle la meilleure énergie est celle que nous ne consommons pas, procurant d'immenses sources d'économies et, à travers elle de débouchés.
A cette transition s'ajoute celle de la révolution numérique. Puissante, elle traverse toutes les activités des hommes et provoque d'immenses changements. En matière de mobilité avec les véhicules autonomes, d'intelligence artificielle, de production via l'imprimante 3D, d'accès à l'information, de pratiques de consommation, de rapport à la propriété, le numérique chamboule tout.
Discours format pdf...

Voir le clip vidéo


Publié le 10/01/2018