>> Hôtel de Ville
73, Boulevard Gambetta
BP 30 249
46005 CAHORS  CEDEX
tél. 05 65 20 87 87
communication@ mairie-cahors.fr











Tribrunes libres


Conformément à l'article L.2121-27-1, un espace est dédié à l'expression de l'opposition municipale. Cet espace est défini par une délibération portant sur l'adoption par le Conseil municipal, conformément à l'article L.2121-8 du Code général des collectivité territoriales, de son règlement intérieur.


 


  • Un nouvel élan pour Cahors
  • Mon parti c'est Cahors
  • Cahors à gauche
  • @Cahors l'humain d'abord

 

Trop d'impôt tue l'impôt

Propriétaires pour la  taxe foncière ou locataires (ou occupants) pour la  taxe d'habitation, je vous invite à comparer vos avis d'impôts 2017 par rapport à  2016 et 2007 (avant l'élection du maire actuel). Moi, je constate +0,37 % par rapport à 2016 et +28,07 % par rapport à 2007. Le Maire fanfaronne en prônant un "0 % d'augmentation". C’est un leurre. Le gouvernement socialiste qu'il a soutenu a toujours augmenté les bases de votre impôt local sans lien avec la valeur de votre logement (le nombre de maisons à vendre est impressionnant) et l’on constate une fuite vers l’extérieur des cadurciens non négligeable. Comparez avec un Pradinois ayant un logement similaire, vous payez au moins 50% de plus que lui ; ceux qui se sont installés à Pradines récemment ne s'y sont pas trompés. Comparez avec d'autres villes et, pire, avec les communes voisines de Cahors, c'est effarant. Pour les entreprises, les bases viennent d'être rehaussées et le Grand Cahors vient d'augmenter au maximum légal la taxe sur les surfaces commerciales. Pendant ce temps (voir le Cahors Mag précédent), le maire investit des millions d'€ dans un cinéma multiplex prétentieux et inutile et ses dépenses augmentent. André Breton, habitant St Cirq-lapopie, avait écrit "j'ai cessé de me désirer ailleurs " et vous ?

Jean-Luc Maffre - Les Républicains.

 

 

Multiplexe : une grave erreur politique

Le projet N°1 du maire de Cahors pour son mandat municipal, c’est le cinéma multiplexe.
Qu’en pensent les amateurs de cinéma ? On nous annonce : « Un cinéma au cœur de la ville. » Les cadurciens savent qu’il y a déjà 2 cinémas en plein centre ville. En janvier 2017, l’exploitant des cinémas lui-même a confirmé la bonne santé du cinéma à Cahors avec une hausse de fréquentation de plus de 18% en 2016. Qu’en pensent les citoyens soucieux de leur patrimoine ? Sous la première mandature B. Charles, les anciens combattants s’étaient mobilisés pour préserver le site de l’ancienne caserne Bessières. Le 18 juin 1992 était inauguré par Pierre Combes le Musée de la Résistance dans l’un des deux corps de garde. Ils vont être rasés et l’harmonie architecturale sera irrémédiablement détruite par un nouveau blockhaus au milieu de l’ancienne place d’armes.
Qu’en pensent les contribuables cadurciens ? L’argent public va être détourné au bénéfice d’un investisseur privé. Ce projet de 8M€ sera payé par 75% de deniers publics. Le nouvel emprunt plombera nos finances déjà bien endettées pour un investissement sans aucun intérêt économique ou socioculturel.
Alerte cadurciens, le projet de multiplexe est une grave erreur politique que nous pouvons encore empêcher.

Michel Grinfeder - Mon Parti c’est Cahors

 

Vivre ensemble !

Le dernier Forum des Sports et de la Culture du 3 septembre a attiré plus de monde que le précédent avec près de 4 000 visiteurs. Une réussite d’après certains. Grosse affluence et grosse ambiance côté sport pour les 69 associations sportives. On ne peut pas en dire autant côté culture avec seulement une quinzaine de stands dans un espace très mal signalé, presque introuvable et assez confidentiel ! Une bien triste vitrine pour un chef lieu de département. Dans ce forum, aucune association cinéphile alors que la municipalité nous présente un surdimensionné et coûteux projet de cinéma multiplex ; les arts plastiques peu représentés dans une ville où il n’y a toujours pas de salle d’exposition digne de ce nom et accessible à tous. Alors pourquoi ne pas réunir les deux réalisations ? Un cinéma et une salle d’exposition en un même lieu ? Un projet transversal qui profiterait à tous. De même que l’on aurait pu joindre la Résidence Habitat Jeunes (ancien  FJT) et l’auberge de jeunesse (le tout ressent CHAI), les même besoins pour des publics différents, c’est le vivre ensemble ! Mais notre majorité municipalité procède au coup par coup. Alors qu’elle mutualise services et personnels entre ville et communauté de communes, elle sectorise dans d’autres domaines.
Pour en revenir à cette journée du 3 septembre, on n’a pas donné les mêmes moyens à la culture que ceux attribués au sport : il existe un office du sport mais pas l’équivalent pour la culture. Encourageons la formation, l’enseignement et les pratiques artistiques, et soutenons les créations, pour que nos jeunes (et moins jeunes) s’enrichissent, soient moins formatés et qu’ils deviennent des publics avertis. Un public averti en vaut deux.

Christophe Tillie – Cahors à gauche

 

Ami, entends-tu… ?

Après la démonstration de force du 23 septembre à Paris, orchestrée par la France Insoumise et regroupant les forces d’opposition à la politique du gouvernement, le président Macron semble rester sourd aux arguments portés par ses concitoyens et aux avertissements qu’ils lui adressent, pathologie semble-t-il inhérente au pouvoir.
Pendant ce temps, le fossé se creuse… et Stéphane Travert, ministre de l’agriculture, annonce au salon Tech & Bio, le 20 septembre, que l’État se désengage des aides au maintien, une part des soutiens versés aux agriculteurs engagés dans la conversion à l’agriculture biologique. Ce mode de production, de distribution et d’alimentation séduit pourtant de plus en plus de monde : + 32 % de producteurs bio entre 2013 et 2016 en France, 362 dans le Lot (contre 91 en 2005). Cherchez l’erreur…
A ce train-là, on ne parlera bientôt plus de fossé, mais de véritable igue, puits naturel bien connu des lotois !
Au plan local, ACHD est bien sûr mobilisée sur les dossiers d’actualité : Participation au Collectif Alerte Linky 46 contre le déploiement à marche forcée du compteur pseudo-intelligent, participation à la Marche contre le coup d’état social du 23 septembre, présence encore dans la manifestation des retraité-e-s du 28 septembre, réunissant plus de 200 personnes.
Ceux qui « foutent le bordel », les « fainéants » voient leurs rangs gonfler partout. Montrez votre intérêt pour la chose publique : Venez assister à la prochaine séance du Conseil municipal, à 19 h !

Stéphane Castang - @Cahors l'humain d’abord